Mois du film documentaire lorrain

Bilan en image pour le Mois du film documentaire lorrain

Source : Films en Lorraine - 08 December 2014

(Images Benoît Vigna) 

"Le film documentaire lorrain au mois de novembre" organisé par Films en Lorraine s’est achevé le 27 novembre dernier avec le film de clôture en avant-première "Jusqu'à l'ultime seconde, j'écrirai" de Denis Robert.

L’édition 2014 a été marquée par un taux de fréquentation du public en nette hausse qui s’explique par des séances en avant-premières, des leçons de cinéma et une formation proposées durant le festival, enfin une meilleure communication autour de l’événement par Films en Lorraine et les cinémas partenaires, par un meilleur relais d’information de la part de nos membres et des structures approchées.

Les chiffres de l'édition 2014

Quelques photos de l'événement

La communication

Au-delà des supports classiques de communication (Flyers, affiches, brochures, bande annonce DCP de l’événement et des films), Films en Lorraine, par le biais d'interviews, articles, annonces, agendas… a vu la communication en grand pour cette édition 2014.

  • Participation aux émissions des chaines locales (le Grand Rendez-vous de Mirabelle TV, Qu’on se le dise de Vosges Télévision et du journal de France 3 Lorraine) pour une communication télévisuelle ;

  • communiqués de presse auprès des journaux (Vosges Matin, Est républicain et son supplément, Républicain Lorrain, Gérardmer Info, Vivre à Epinal, Journal Officiel du Festival de Villerupt), web (MyLorraine, La semaine, Lorraine au cœur, Tout-Metz) et radio du territoire lorrain ;

  • annonces sur le site internet de Films en Lorraine relayées sur sa page Facebook et sur les sites de nos partenaires (Cinésar, Caméo, Cinés Palace)

Ce sont autant de supports auxquels Films en Lorraine a pu faire appel pour mobiliser le grand public autour de son événement.

Parce qu’elle fait parler d’elle et qu’elle a su pérenniser son événement après quelques années de mise en place, l'association Films en Lorraine commence à profiter d’une certaine reconnaissance au sein du territoire lorrain et donc à bénéficier d’une attention plus vive de la part du public qui la suit.

Les journalistes de certaines presses ont par ailleurs fait le déplacement pour rencontrer et interviewer les réalisateurs présents pour l’occasion. 

Le travail en amont des projections

Afin de toucher un public cible, concerné par le sujet des films proposés, Films en Lorraine s’est employé à inviter les associations et structures locales (culturelles, patrimoniales, patriotiques…) pour chacune de ses projections. Les élus (villes départements, région) ont été conviés pour prendre part aux diverses soirées. Les offices de tourisme ont joué le jeu de la communication à travers des affichages dans leurs locaux et annonces sur leur site internet.

Les cinémas ont pu diffuser suffisamment en amont des séances, la bande annonce de l’événement ainsi que la bande annonce du film les concernant et mettre à disposition du public fréquentant leur établissement, flyers et affiches annonçant la soirée spéciale à venir.

Des cinémas qui ont fait fonctionner leur propre réseau interne en informant leurs habitués de ces séances exceptionnelles.

Tous les établissements scolaires avec option Cinéma Audiovisuel, de formation en Lorraine ont été approchés suffisamment en amont pour leur proposer des leçons de cinéma à destination de leurs étudiants. Les classes étaient au rendez-vous pour ces événements répondant parfaitement au programme d’éducation à l’image prévu pour leur option.

L'édition 2015

Films en Lorraine réfléchit d'ores et déjà aux actions qu'elle souhaite mettre en place afin de faire évoluer davantage ce mois du film documentaire, notamment avec la mise en place de doubles séances destinées aux scolaires.