Actualités diffusion culturelle

La Cinémathèque du Documentaire

Source : Image'Est - 13 April 2018

Logo_Cinematheque

Image'Est est un des partenaires de la Cinémathèque du documentaire pour la Région Grand Est. La Cinémathèque du Documentaire, présidée par la réalisatrice Julie Bertuccelli et dirigée par Georges Heck, est une structure de coordination pour le film documentaire, qui vise à faire rayonner celui-ci nationalement via un réseau de partenaires. 

La Cinémathèque du Documentaire, c'est quoi ?

L’exposition des œuvres documentaires est un enjeu actuel majeur, pour leurs diversités de formes, d'écritures et de regards. Dans toutes les régions, de nombreux acteurs sont depuis longtemps mobilisés pour les diffuser.

À l’initiative de Julie Bertuccelli, présidente de la Scam, la Société civile des auteurs multimedia a œuvré pour fédérer leurs actions, leur donner un écho plus large. 

La Cinémathèque du documentaire est une institution publique qui rassemble des structures professionnelles déjà investies dans la cause documentaire et qui agiront de façon collective, et en synergie avec des nombreux acteurs, lieux de diffusion, sur l’ensemble du territoire français. Elle est avant tout un réseau national. Chaque partenaire de ce réseau assurera une programmation régulière, avec un écrin parisien permanent au sein de la Bpi, la Bibliothèque publique d’information, qui montrera, à rythme quotidien, des films documentaires de tous horizons et toutes époques dans les salles du Centre Pompidou. Ces partenaires nationaux sont Ardèche Images, Audiens, la Bibliothèque Publique du Centre d'Information, la Bibliothèque Nationale de France, le CNC, Film-documentaire.fr, France Télévisions, Images en Bibliothèques, la Sacem, la Scam. 

Un réseau de partenaires sur tout le territoire

Présents sur tout le territoire, une trentaine de partenaires locaux mettront en commun leurs atouts complémentaires pour servir la cause documentaire. Les partenaires portant localement le projet sont des lieux ou structures de diffusion – cinémathèques, médiathèques, associations, cinémas – développant une politique de programmation documentaire régulière accompagnée d’une vraie médiation, desservant une zone géographique conséquente, à destination d’un large public.

L’objectif premier est de promouvoir les films documentaires dans leur diversité, en valorisant des regards d’auteur.e.s, avec des rétrospectives d’auteur.e.s français.e.s et étranger.e.s, des cycles thématiques, de genre et par pays, des cycles sur l’histoire du documentaire, des films de patrimoine, anciens et récents (afin de leur donner une deuxième vie après leur diffusion à la télévision ou leur sortie en salles), des rendez-vous réguliers sur le court métrage, le patrimoine, les nouvelles écritures documentaires.

L'accent sera mis sur l’accompagnement des films et sur la médiation, pour tous les publics (empêchés, éloignés) et particulièrement en direction des publics jeunes (actions d’éducation à l’image, débats…).

La programmation proposée par ces lieux tendra tout à la fois à :

- Accompagner et diffuser la création contemporaine.

- Montrer les films de patrimoine sur leur support d’origine et en version restaurée.

- Valoriser et interroger des corpus artistiques et thématiques.

Une trentaine d’acteurs, déjà engagés dans une démarche de diffusion du documentaire et répondant à ces critères, ont d’ores et déjà fait le choix de rejoindre La Cinémathèque du documentaire. D’autres sont appelés à rejoindre ce premier cercle et contribuer à façonner La Cinémathèque du  documentaire. 

 Les missions de la Cinémathèque du Documentaire

L'animation du réseau national

Images en bibliothèques a été missionnée pour coordonner le réseau. L’association mettra à profit de ce nouveau projet son expérience et le travail mis en place depuis vingt ans pour le Mois du film documentaire, en matière d’animation et de formation des professionnels.

Une mise en lumière au niveau national de la production documentaire

D’hier et d’aujourd’hui, française et étrangère, via un réseau d’acteurs sur l’ensemble du territoire, dont elle soutiendra l’action : négociation pour l’acquisition collective des droits des films au bénéfice du réseau, aide à la venue des réalisateurs, réalisation de matériel de communication...

Un référencement des films, des droits et des matériels

 La Cinémathèque du documentaire, parce qu’elle rassemble un grand nombre d’acteurs du secteur,  jouera un rôle éminent pour favoriser l’enrichissement des données des différentes ressources informatiques (film-documentaire.fr, BnF, CNC, Institut national de l’audiovisuel, Bpi, Images en biblio- thèques,   Maison   du   doc/Ardèche Images…)

Film-documentaire.fr, site de référence du documentaire, est riche d’une base de donnée unique en son genre qui recense 44 000 fiches de films et 30 000 auteur.e.s., permettant un accès à toutes recherches relatives aux films : thématiques, génériques, ayants droits, moyens d’accès, etc. Il met également à disposition des professionnels et du public des ressources éditoriales originales ou collectées, relatives au documentaire de création et à ses enjeux.

 • Une production éditoriale

Destinée à valoriser le travail de mise en lumière du documentaire avec des publications mutualisées (documents pédagogiques et de communication autour des programmations labellisées).

Une visibilité en ligne 

La Cinémathèque du documentaire aura une programmation en ligne pour le grand public et au sein des médiathèques, en collaboration avec des partenaires tels que Tënk, Les Yeux doc et prochainement Images de la culture.

Des actions de diffusion de la connaissance autour du documentaire

en direction du public (conférences, séminaires sur l’ensemble du territoire) et de formations en direction des médiateurs culturels, pour développer les compétences de programmation et d’animation de séances.





Agenda

Facebook